La Cathédrale d’AMIENS

istockphoto a

La cathédrale Notre-Dame d’Amiens est une église catholique située à Amiens dans le département français de la Somme en région Hauts-de-France.

Dédiée à la Vierge Marie, elle est l’église cathédrale du diocèse d’Amiens. C’est la plus vaste cathédrale de France par ses volumes intérieurs (200 000 m ). Sa longueur hors œuvre est de 145 mètres et sa hauteur sous voûte de 42,30 mètres .

Seule la Cathédrale Saint-Pierre de Beauvais la dépasse en hauteur, avec 48 mètres de haut sous voûte. Sa construction est contemporaine de celle des cathédrales de Reims, de Bourges ou de Beauvais. Elle est considérée comme l’archétype du style gothique classique pour la nef et du gothique rayonnant pour le chœur. Le style gothique flamboyant est présent dans les rosaces de la façade occidentale et du transept, les parties hautes de la tour nord, le Beau Pilier, les stalles et la statuaire de la clôture du chœur.

La cathédrale a perdu la plupart de ses vitraux d’origine, mais elle reste réputée pour ses sculptures gothiques du XIII siècle ornant sa façade occidentale et le portail de la Vierge dorée sur la façade sud du transept, ainsi que les stalles, chef-d’œuvre d’ébénisterie. Son unité architecturale est manifeste, excepté les parties hautes des deux tours. L’élévation de la nef du chœur et du transept traduit l’ingéniosité et la hardiesse des constructeurs. Classée Monument historique en France depuis 1862, elle est inscrite depuis 1981 au patrimoine mondial de l’UNESCO .

OIP

Vous pouvez constater qu’à la différence de Strasbourg, elle a deux tours.

Suite à notre séjour en Picardie (Hauts de France), nous sommes (jeu de mot) allés faire un tour dans la Cathédrale d’Amiens.

Je vous ajoute quelques photos de ce monument et je tiens à remercier Joëlle pour sa contribution sur l’orgue. En effet celui-ci est caché par un échafaudage pour rénovation.

En haut à droite de chaque photo, vous avez un pictogramme concernant la recherche visuelle de l’image.

En cliquant dessus apparait le ou les contenus associés à l’image, bonne visite.

Publié le 28/08/2020 à 16h24 • Mis à jour le 28/08/2020 à 17h33

Écrit par Paul-Antoine Leclercq

L’orgue de la cathédrale d’Amiens n’avait pas été démonté depuis 1918. Lundi 24 août, l’opération de démontage a commencé pour retirer les 3700 tuyaux qui composent l’orgue. Il devrait de nouveau être opérationnel en 2023.C’est un chantier dantesque qui a débuté lundi 24 août à la cathédrale Notre-Dame d’Amiens. Repoussée à cause du confinement, l’opération de démontage de l’orgue de la cathédrale a enfin commencé. Vieux de 500 ans, il n’a pas été nettoyé depuis 1965. Encore mieux, son dernière démontage date de 1918 ! 

Plus de 3000 tuyaux à démonter

Les quelques 3700 tuyaux qui composent ce monumental instrument, seront retirés un par un, pour être restauré. 

L’orgue était essouflé. Il y avait beaucoup de fuites d’air, donc pas assez de vent pour nourrir tous les tuyaux. Beaucoup de poussière, des objets, qui ont pu tomber dans les tuyaux, explique Joffrey Chesnier, organiste de la cathédrale d’Amiens depuis septembre 2016.

Une restauration en profondeur

Contrairement aux travaux de 1965, c’est une restauration en profondeur que va subir l’orgue. “Pour cette opération, on va démonter toute la partie instrumentale. C’est-à-dire, non pas l’enveloppe, mais vraiment tout ce qui est à l’intérieur : la mécanique, les soufflets, les tuyaux. C’est quelque chose qu’on ne fait pas si souvent”, détaille-t-il.

L’émerveillement des facteurs d’orgue

Les facteurs d’orgue, nom utilisé pour désigner les artisans spécialisés dans la fabrication et l’entretien d’orgue, reconnaissent leur privilège à travailler ce genre de matériaux. À l’image de Philippe Zussy, facteur d’orgue et harmoniste.”C’est quelque chose de magique ! On est dans une cathédrale immense, c’est rempli d’histoire,c’est magnifique.”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *