La Bugatti W16 MISTRAL

gallery

Depuis le lancement de la veyron en 2005, le moteur w16 a toujours été le cœur battant de toutes les bugatti. La voiture qui allait mettre fin à l’ère du w16 se devait donc d’être spécialeexclusive, élégante et puissante – la meilleure dans son genre. et cette voiture, c’est la « w16 mistral » : le roadster ultime.

se image fdeaddeccfcdfafb
W16 Mistral
se image bfadffcddfbb
W16 Mistral

Mate Rimac, PDG de Bugatti Rimac, a déclaré : « Pour la dernière apparition sur route du légendaire moteur W16 de Bugatti, nous savions que nous devions créer un roadster. Plus de 40% de tous les véhicules Bugatti jamais créés ont été conçus avec un toit ouvert, formant une longue lignée d’icônes de performance qui, à ce jour, sont vénérées dans le monde entier. À l’époque de la Chiron, il n’y avait pas encore de roadster. Le lancement de la W16 Mistral, s’inscrit donc dans cette lignée et répond à la très forte demande de nos clients qui recherchaient une toute nouvelle façon d’expérimenter les performances hors norme de notre moteur emblématique. La W16 Mistral ouvre donc le prochain chapitre de l’histoire des roadsters Bugatti, inspiré par plus d’un siècle de véhicules de légende sans toit».

BUGATTI sur Instagram : The CHIRON Profilée is a true automotive solitaire. The one-of-a-kind member of the CHIRON family has been carefully assessed, inspected…

Pour une voiture aussi évocatrice et aussi importante que celle-ci, une grande attention a été accordée au nom qu’elle devait porter. Représentant bien plus qu’une simple évolution de la Chiron, le roadster avait besoin d’un nom symbolisant la liberté, l’élégance et la vitesse. L’inspiration est venue du mistral, un vent puissant qui souffle depuis la Vallée du Rhône à travers les villes huppées de la Côte d’Azur et jusqu’à la Méditerranée. Et puisque le moteur représente le cœur de ce roadster, nous avons associé les deux concepts pour créer le nom : W16 Mistral.

Construite autour de la version définitive du moteur W16 de 1 600 PS – utilisée pour la première fois dans la Chiron Super Sport 300+ – la W16 Mistral offre des performances absolument uniques pour une voiture sans toit. Sa conception et son ingénierie ont été réalisées complétement sur mesure ; la monocoque n’a pas simplement été coupée au-dessus des montants A, elle a été entièrement repensée et remodelée pour faire place à un nouveau design sans toit et créer une silhouette plus arrondie sans pour autant compromettre les performances du véhicule.

https://www.bugatti.com/fr/modeles/modeles-chiron/chiron-super-sport-fr/

Achim Anscheidt, Directeur du Design chez Bugatti, a déclaré : « Nous savons que la W16 Mistral aura toujours une place importante dans l’histoire de Bugatti, car elle marque un tournant : avec elle, c’est la dernière fois que le plus grand moteur de l’histoire de l’automobile est utilisé dans une voiture de série. En tant que designers, nous avions une pression très forte : il fallait proposer un style qui traduise instantannément ce caractère historique tout en nous inspirant de certains des plus beaux roadsters de l’histoire de Bugatti ».

Leur plus grande source d’inspiration a été la Bugatti Type 57 Roadster Grand Raid de 1934, un roadster sportif doté d’un design au summum de l’élégance. Caractérisé par ses deux appuis-tête aérodynamiques, qui s’intègrent directement à la carrosserie, et par son pare-brise en « V », ce Grand Raid – exposé au Musée Louwman de La Haye – est d’une sophistication sans faille et d’une sportivité discrète. Orné d’une finition bicolore noire et jaune, il symbolise l’inspiration parfaite pour marquer ce moment décisif dans l’histoire de Bugatti.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *