“Bonus” de la voiture électrique

robot

Les conditions changent ; Chronologie d’un “déclin” avancé ?

“D’après mes recherches, il y aura effectivement un durcissement de la loi en 2024 pour les voitures électriques. Voici les principaux changements prévus :

Ces mesures visent à encourager la transition vers des véhicules plus propres et moins lourds, et à favoriser la production locale.”

Laurent Boquet

Malus au poids 2024. Un barème plus sévère en préparation

audi q blanc arg detail mk bd

Le ministre délégué chargé des transports, Clément Beaune, confirme que le seuil d’application du malus au poids sera abaissé pour 2024. Bruno Le Maire, ministre de l’Économie, plaide pour un déplafonnement de cette taxe. Plus tard, elle touchera les voitures électriques aujourd’hui exemptées.

Max K. L’Argus ; le 26 juin 2023

Face aux enjeux environnementaux, le gouvernement français prépare des ajustements majeurs concernant le système de bonus-malus écologique pour les véhicules. Le projet de loi « industrie verte » prévoit notamment un durcissement des malus, une taxe sur le poids et la limitation du bonus aux voitures électriques produites en Europe.

17 juin 2023 ; par Mickael Duros

electric charge
tesla giga berlin

Le gouvernement réfléchirait à réduire le seuil de déclenchement du malus au poids à 1600 kg, contre 1800 kg actuellement. Surtout, le malus inclurait les électriques et les hybrides rechargeables, une première ! Les familles nombreuses et les personnes handicapées devraient toutefois encore bénéficier d’exemptions, mais les autres passeront à la caisse.

L’automobile Magazine le 6 juin 2023

La première petite surprise, c’est que cette nouvelle sélection du bonus se fera avant même la fin d’année 2023. Plusieurs voitures vont donc voir leur prix client grimper de 5000 à 7000 € dans un futur extrêmement proche.

L’Automobile Magazine le 17 mai 2023

ia

Toutes ces conditions à la baisse pour les primes de conversion (bonus écologique) allant de 7 000€ à 5 000 €, par le Gouvernement. D’un côté la hausse des taxes sur les véhicules plus lourds, une exportation venant de Chine moins chère en Europe, mais avec finalement un surcoût à l’achat. On ne sait plus sur quelle “pied danser”.

Cela me fait revenir en 2018, où le “Dieselgate” faisait encore parler de lui, où il fallait changer sa voiture Diesel pour une Essence avec également une prime à la conversion. Après de nombreuses avancées technologiques sur la baisse des émissions de particules une étude réalisée faisait apparaître ce résultat.

“En prenant en compte l’impact des régénérations de filtres à particules, le niveau moyen d’émission de particules de taille supérieure à 23nm des véhicules diesel est 2,8 fois plus faible que celui des versions essence sur le périmètre de l’étude (le niveau étant très variable en essence).

Entretemps on ne parle plus du fameux boîtier bioéthanol sur les voitures essence pour plus d’économies et moins de pollution, et l’aide de l’État a tout simplement disparue des “radars”.

De ce fait, dans un avenir proche, pour pallier aux avantages tels que les stationnements gratuits et à la perte de la taxe générée par les carburants (TICPE), 37,7 milliards d’euros pour l’Etat. En sachant que la transition vers l’électrique va coûter sur une période de 20 ans 500 milliards d’euros???

La France envisage la taxation au kilomètre parcouru, le gouvernement y réfléchit1Certains pays comme l’Australie ont déjà mis en place une telle taxe2. Le but est de compenser la baisse des recettes liées à la consommation de carburant.

Quand on voit ceci ;   le gaz naturel est moins cher que l’électricité pour le chauffage, mais l’électricité est plus économique pour les petites consommations et l’installation12Le prix du kWh d’électricité varie selon les heures creuses et pleines, tandis que le prix du kWh de gaz dépend de votre usage (cuisson, eau chaude ou chauffage)2.

Et en conclusion, vous vous souvenez de votre compteur Linky, l’État saura lorsque vous rechargerez votre véhicule, car la consommation de recharge est différente des autres consommations du foyer. Et il connaîtra la base de calcul de la taxe.

Laurent Boquet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *